Quelques oiseaux à Euronat

Voici  quelques oiseaux présents et facilement visibles actuellement sur Euronat :

-L’hirondelle rustique (ou de cheminée) (hirunda rustica)
Poids : 16 à 25g

L’hirondelle rustique

Elle arrive à Euronat au début du printemps, repart vers l’Afrique en automne. Elle mange divers insectes, surtout capturés en vol.

-La mésange charbonnière (parus major)
Poids : 16 à 21g

La mésange charbonnière

 Elle est sédentaire. Elle chasse les insectes, les vers, les petits escargots et les araignées dans les arbres et les haies. Elle mange aussi des fruits surtout à coque, des pois, des noix et des graines. Elle cause des dégâts aux bourgeons, mais on estime qu’un couple de mésanges charbonnières peut détruire 7 000 à 8 000 insectes pour nourrir ses petits, surtout des chenilles, en quelque trois semaines. C’est le plus gros prédateur de la chenille processionnaire, avec, dans une moindre mesure la mésange bleue, la huppe et le coucou.

-Le pigeon ramier ou palombe (colomba palumbus)
Poids : 480 à 550g

Le pigeon ramier ou palombe

Ceux que nous voyons sur Euronat sont le plus souvent sédentaires tandis que ceux qui passent les cols pyrénéens en automne viennent du Nord et de l’Est de l’Europe. Ce pigeon se nourrit de graines, de baies, de fruits et de glands, avale aussi quelques insectes et des vers à l’occasion.

-La tourterelle turque (streptopelia decaocto)
Poids : 150 à 220g

La tourterelle turque

C’est un oiseau qui a conquis un continent en moins de 100 ans. Elle vient d’Asie méridionale ; vers 1900, on ne la trouvait guère en Europe qu’en Turquie et dans l’Est de la Grèce ; elle est arrivée en Allemagne dans les années 40 et les premières ont été vues en France en 1950. Son installation n’a posé aucun problème ; même si elle est conquérante, elle n’est pas migratrice. Elle est granivore mais peut manger des insectes ou des déchets organiques.

-Le chardonneret élégant (carduelis carduelis)
Poids : 14 à 17g

Le chardonneret élégant

Il migre vers l’Espagne pour l’hiver, tandis que d’autres chardonnerets venus du Nord ou de l’Est de l’Europe arrivent chez nous… C’est pour cela qu’il est possible d’en voir toute l’année à Euronat. Il préfère les graines, surtout celles du chardon cardère ou du chardon blanc, mais se contente à défaut d’autres graines ; pour le nourrissage des jeunes, il cherche aussi des insectes  et au printemps des bourgeons

-La corneille noire (corvus corone)
Poids : 540 à 600g.

La corneille noire

Elle est sédentaire. Elle se nourrit surtout à terre  d’invertébrés, de graines, de déchets mais aussi d’œufs et d’oisillons d’autres espèces dans les arbres.

-Le moineau domestique (passer domesticus)
Poids : 19 à 25g

Moineau domestique mâle
Moineau domestique mâle
Moineau domestique femelle
Moineau domestique femelle

Il est sédentaire et grégaire ; on le voit toujours « en bande ». C’est peut-être l’espèce la plus casanière d’Europe. Il présente un important dimorphisme sexuel (Mâle et femelle sont différents). On peut le qualifier d’omnivore ; c’est un opportuniste qui vit souvent près des humains et a su s’adapter. Il mange des graines mais aussi de petits animaux comme des vers de terre, des larves, des pucerons, des araignées mais aussi de jeunes plantes, les fruits tendres, certains bourgeons.

Textes et photos :  Odile Henneguelle

Sources :

Oiseaux de France et d’Europe, Rob Hume, Guilhem Lesafre, Marc Duquet, Larousse, 2016

Le guide des oiseaux de France, Jérôme Morin, Gérard Guillot, Julien Nordwood, Belin, 2017

Atlas des oiseaux nicheurs d’Aquitaine, LPO Aquitaine et Collectif faune-aquitaine.org, Delachaux et Niestlé, 2015

+ site « l’oiseau libre »