Plantes sauvages comestibles dans les jardins du Médoc

Le 31 juillet, dans le cadre de ‘La table européenne’, Médoc-Actif et Artémis invitaient Laurence Dessimoulie.

Après une brève évocation de son parcours de cuisinière et de son approche de la flore médocaine, Laurence a invité chacun à découvrir les plantes sauvages de nos jardins, leurs valeurs gustatives, nutritionnelles et parfois même curatives.

Baguenaudant dans le jardin d’Artémis, Laurence a présenté l’obione, l’achillée, la mauve, le fenouil sauvage et tant d’autres encore pour souligner enfin les si riches vertus de l’ortie. Notre guide a su évoquer également quelques plantes dont il vaut mieux se méfier ou, à tout le moins, qu’il convient d’éviter.

Pendant qu’elle présentait également ses 2 derniers ouvrages : ‘Savourez les plantes sauvages de l’estuaire’ et l’Agenda 2021 (Ed. Sud-Ouest), Laurence a offert, servi sur un pain de petit épeautre, un pesto à l’ortie confectionné par elle-même. C’est donc sur une note savoureuse que s’est terminée cette leçon sur les herbes sauvages du jardin.

2020Patrick Pawliczek (Vensac)

à réécouter :